D'oeuvre en oeuvre
Enquêtes
Hors de l'Ombre
Cahiers Thématiques
Sur le Vif

Get Shorty...


Un mois plus court, mais qui n'en voit pas moins venir sa livraison de nouveautés. Quelques changements de structure, avec désormais cet éditorial pour page d'accueil ; des liens qui s'ajoutent aux anciens, en page consacrée ; la possibilité d'accéder à notre équipe depuis toute page du site, à compter d'aujourd'hui - si si, là, sur la gauche de votre fenêtre ! ; et des articles tout frais, en veux-tu en voilà. Au programme : production nippone, duel au sommet et révélations critiques...

Après Ken Le Survivant et Evangelion, selon une perspective bien distincte dans les deux cas, Arts Sombres continue d'accueillir les contributions du manga et ses univers. Uncle Chop nous présente par le menu celui de Jotaro.

Raphaël sort du placard le trop peu connu "Dernier Château", dépoussière l'étendard américain et salue au passage un Redford comme on les aime : gouailleur, humain et têtu...

Enfin Cyberlapinou, défenseur de la veuve et de l'orphelin cinématographique, prend fait et cause pour Michael Bay, accomplissant l'exploit, à travers Bad Boys II, de soutenir la thèse selon laquelle Bay n'est pas un faiseur mais un auteur. A méditer.

Et toujours le recours du forum pour les plus perspicaces !

L'équipe d'Arts Sombres,
15 février 2004

__________
(liens vers les articles : cliquez sur les affiches)

Jojo's Bizarre Adventure. Jojo’s Bizarre Adventure - JBA par la suite - semble le stéréotype de tout ce que le béotien reproche au manga : simpliste, racoleur, ultra-violent, sans profondeur. Pourtant...

Le Dernier Château. Sur un tas de gravats, un drapeau américain troué et bouffé aux mites. Le 11 Septembre ? Non, avant, et rien à voir. Ou presque.

Bad Boys II. Suicide de crédibilité intellectuelle en perspective: on va vous démontrer en quoi Michael Bay serait un artiste, grâce à sa dernière "oeuvre", Bad Boys II.

Forum

Archives
Liens
Equipe

Mot exact résultats par page

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


© Arts Sombres 2003